• da
  • en
  • de
  • it
  • sv
  • fr

Stimulation hormonale

horm01

La stimulation hormonale a pour but la libération de 8 à 12 ovocytes. C’est le nombre optimal pour espérer aboutir à une grossesse. Un nombre plus élevé d’ovocytes accroît le risque d’hyperstimulation durant la période qui suit l’ovulation. Les symptômes de l’hyperstimulation sont la prise de plus d’un kilo par jour, un gonflement et des tensions au niveau de l’abdomen, des difficultés à respirer et des nausées. Les symptômes sont dus à une accumulation de liquide dans la cavité abdominale suite à l’hyperstimulation. Les effets les plus désagréables apparaissent environ une semaine après la ponction des ovocytes. Ils disparaissent généralement après une à deux semaines. Les risques d’hyperstimulation sont moins importants aujourd’hui que par le passé, car les dosages hormonaux sont mieux adaptés à chaque cas particulier. Les femmes souffrant d’hyperstimulation ressentent des douleurs et des ballonnements au niveau de l’abdomen. Pour limiter ces symptômes, il est conseillé de boire 3 à 4 litres de liquide par jour après la ponction des ovocytes. Contactez nous si vous souffrez de symptômes d’hyperstimulation hormonale.

Protocole court

Lors du protocole court, la stimulation hormonale suit votre cycle naturel. On augmente en quelque sorte les effets de vos propres hormones afin de permettre la libération de plusieurs ovocytes. Les effets secondaires de ce traitement sont moindres, comparativement à ceux qui peuvent survenir avec le protocole long. Ce dernier, également appelé régulation négative, ne prend pas en compte les hormones de la femme. En suivant le cycle naturel, le protocole court est plus difficile à mettre en place car il nécessite plusieurs échographies de contrôle. Cependant, si vous êtes domiciliée loin de la clinique, vous pouvez faire faire le suivi échographique par votre gynécologue habituel et nous envoyer une copie des résultats afin que l’on vous guide.

Protocole long avec regulation négative

horm02

Le traitement commence avec ce que l’on appelle une régulation négative de vos hormones, afin de simuler la ménopause. Certaines femmes ressentent des symptômes tels que bouffées de chaleur et troubles de l’humeur. Le traitement présente l’avantage qu’il peut être rallongé de quelques jours au moment de la régulation négative des ovaires. Vous pouvez ainsi décider vous-même du jour du contrôle échographique ainsi que du jour du prélèvement des ovocytes.

À moins d’être domiciliée à proximité de Vitanova, nous vous recommandons le protocole long avec régulation négative. Si vous optez pour cette méthode, le suivi échographique peut être réalisé par votre gynécologue habituel et vous n’aurez ainsi besoin de passer que trois à quatre jours à Copenhague, pour le prélèvement des ovocytes et la réimplantation des ovules. Le prélèvement des ovocytes peut être reporté d’un à deux jours, en fonction de vos disponibilités pour venir à Copenhague. Vous vous chargez de l’administration de votre traitement hormonal, à la maison, tout en restant en contact avec nous.

Frais médicaux

Prévoir une dépense allant de 1.600 à 1.800 euros pour les traitements médicamenteux et les hormones.

infos pratiques

Vitanova
Vester Voldgade 106,3
DK-1552 DK-1552 København V
+45 33 33 71 01
+45 33 33 72 01
info@vitanova.dk

Il ya un ascenseur dans le bâtiment.

Heures d'ouverture

Lundi: 8h00 à 15h30
Mardi: 8h00 à 15h30
Mercredi: 8h00 à 15h30
Jeudi: 8h00 à 15h30
Vendredi: 8h00 à 12h00
Samedi: 8h00 â 12h00
Dimanche: 8h00 à 12h00

Nous sommes ouverts tous les jours, toute l'année.

navigation rapide

nous trouver