Une IIU est une insémination intra-utérine (dans l'utérus). Cette méthode consiste à insérer un fin cathéter dans le vagin et dans l'utérus par le col de l'utérus. Le sperme (du partenaire ou d'un donneur) est inséré dans l'utérus par le cathéter. De cette façon, nous aidons les spermatozoïdes à se frayer un chemin vers l'ovule dans l'utérus en espérant qu'ils fécondent cet ovule.

La FIV est une fécondation in vitro, autrement dit une fécondation qui a lieu en dehors du corps, à savoir en laboratoire. Nous stimulons les ovaires avec des hormones afin qu'ils produisent plus d'ovules que dans un cycle normal. Les ovules sont ensuite prélevés dans les ovaires et fécondés en laboratoire avec le sperme du partenaire ou d'un donneur. Les ovules fécondés, appelés embryons, sont replacés dans l'utérus, où ils s'implantent pour donner lieu à une grossesse.

COMMENT DÉCIDE-T-ON DU TYPE DE TRAITEMENT UTILISÉ ?

Notre équipe évalue vos possibilités et vous conseille sur le type de traitement le plus approprié. Plusieurs paramètres sont importants pour déterminer le traitement qui vous convient : votre âge, les résultats des prises de sang et des échographies, la qualité du sperme de votre partenaire, votre historique de fertilité et surtout le type de traitement que vous souhaitez.

PUIS-JE COMMENCER PAR UNE FIV SANS AVOIR EU RECOURS À UNE IIU ?

Il n'est pas nécessaire d'avoir subi une IIU avant de recourir à la FIV. Nous vous conseillons un certain type de traitement en fonction de plusieurs paramètres. Comme l’IIU est un traitement moins coûteux et moins invasif que la FIV, certaines femmes préfèrent commencer par l’IIU avant de passer à la FIV. Nous respectons votre souhait s'il est sensé et tient compte des paramètres (âge et tests hormonaux) qui nous renseignent sur votre fertilité. Nous ne voulons pas que vous fassiez plusieurs essais d'IIU si les chances de grossesse sont minimes avec ce type de traitement.

PUIS-JE PASSER DE L'IIU À LA FIV ET VICE-VERSA LORS D'UN MÊME CYCLE ?

Oui, c'est possible et c'est une bonne solution pour plusieurs raisons. Par exemple si vous avez subi une stimulation hormonale pour une FIV, mais que vous n'avez pas formé plus de 1 ou 2 ovules, nous pouvons passer à une IIU lors du même cycle. Nous en discutons toujours au préalable et vous prenez vous-même la décision.

QUAND PRÉCONISE-T-ON LA FIV AVANT L'IIU ?

Dans certains cas, nous recommandons de commencer directement par une FIV, à savoir :

  • Si une ou les deux trompes de Fallope sont obstruées
  • Si la femme est stérile
  • Si la femme a eu une grossesse extra-utérine
  • Si la femme a déjà subi plusieurs IIU sans résultat
  • Si la femme a un faible taux AMH, mais qu'il existe toujours une possibilité de stimulation
  • Si le sperme du partenaire n'est pas de bonne qualité

QUAND LA FIV EST-ELLE DÉCONSEILLÉE ?

Nous déconseillons la FIV avec stimulation hormonale si :

  • La femme a un faible taux AMH
  • La femme a essayé plusieurs FIV avec stimulation hormonale sans formation de follicule

Dans ces cas, nous recommandons soit la FIV en cycle naturel ou naturellement modifié ou l'IIU.

POURQUOI LA FIV COÛTE-T-ELLE PLUS CHER QUE L'IIU ?

Les techniques que nous utilisons en laboratoire pour les FIV sont nettement plus avancées et donc plus coûteuses que celles que nous utilisons pour les IIU. Elles nécessitent du personnel spécialisé et certifié pour vous conseiller sur la stimulation hormonale et pour pouvoir traiter correctement vos ovules en laboratoire. La FIV implique également davantage de conseils et de planification par nos gynécologues.