Spécialisés dans le traitement de cas d’infertilité variés et complexes

Des patients viennent parfois à nous en ayant connaissance de la cause de leur infertilité, ou sont redirigés vers nous par le système de santé public. Nos médecins peuvent conseiller à ces femmes et à ces hommes atteints d’infertilité le meilleur traitement possible en fonction de leur situation, et ils s’assureront toujours de personnaliser les traitements pour les faire entrer en cohérence avec votre pathologie.

Nous savons combien il est important pour vous que votre médecin comprenne votre situation individuelle. Nos médecins sont tous hautement qualifiés et justifient d’une longue expérience en matière d’identification et de traitement d’une large variété de cas d’infertilité.

Le Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Le Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et les ovaires polykystiques sont des pathologies caractérisées par la présence de kystes dans les ovaires.

Ce qu’il faut savoir à propos du SOPK :

  • Le SOPK peut être à l’origine de cycles irréguliers
  • La cause exacte du SOPK demeure encore inconnue
  • Il n’existe pas de traitement connu pour guérir le SOPK
  • En règle générale, les femmes atteinte du SOPK réagissent bien aux traitements de FIV

 

Découvrez comment nous traitons les femmes atteintes du SOPK

Une réserve ovarienne faible

Nombre de nos patientes viennent à nous avec une AMH faible ou un taux de FSH élevé, des indices d’une réserve ovarienne faible. Nous avons développé une expertise pointue dans le traitement des femmes se trouvant dans cette situation, grâce à la FIV Naturelle et à la FIV en Stimulation Minimale.

Ce qu’il faut savoir à propos de la faiblesse des réserves ovariennes :

  • La HRM diminue naturellement avec l’âge, à mesure que la réserve ovarienne s’épuise
  • Les femmes quarantenaires enregistrent fréquemment des HRM faibles
  • La faiblesse de la HRM est une pathologie qu’il est possible de traiter

 

Découvrez comment nous traitons les réserves ovariennes diminuées

L’endométriose

L’endométriose est une pathologie qui intervient lorsque l’endomètre, qui borde habituellement l’utérus, se développe en dehors de la cavité utérine. En plus de causer des douleurs, l’endométriose peut entraîner des problèmes de fertilité chez jusqu’à la moitié des patientes atteintes.

L’infertilité inexpliquée

Nombre de nos patientes viennent à nous avec une HRM faible ou un taux de FSH élevé, des indices d’une réserve ovarienne faible. Nous avons développé une expertise pointue dans l’accompagnement des femmes se trouvant dans cette situation, grâce à la FIV Naturelle et à la FIV en Stimulation Minimale.

Ce qu’il faut savoir à propos de l’infertilité inexpliquée :

  • Environ 20% des couples infertiles appartiennent à cette catégorie
  • Il n’y a pas de cause connue à cette pathologie
  • Cette pathologie n’a, en règle générale, pas de symptômes particuliers

 

Découvrez comment nous traitons l’infertilité inexpliquée

La maladie thyroïdienne

L’infertilité peut être causée par des maladies de la thyroïde, lorsque cette dernière est trop ou pas assez active. Les femmes souffrant d’une maladie thyroïdienne se voient administrer un traitement sur-mesure, sous la surveillance de nos médecins expérimentés.

Ce qu’il faut savoir sur les maladies thyroïdiennes :

  • Une hyperthyroïdie peut entraîner des changements d’humeur, une prise de poids, et des troubles dépressifs
  • Des changements apportés à votre style de vie peuvent aider à combattre certains cas de maladies thyroïdiennes
  • La fonction thyroïdienne peut également impacter le nombre des spermatozoïdes chez l’homme

 

Découvrez comment nous traitons les maladies thyroïdiennes

Les troubles de l’ovulation

Les troubles de l’ovulations interviennent lorsque l’ovulation est perturbée ou inexistante. Ils peuvent être traités dans notre clinique par notre équipe de médecins expérimentés.

Découvrez comment nous traitons les troubles de l’ovulation

L’infertilité tubaire

L’infertilité tubaire intervient lorsque les trompes de Fallope sont bouchées ou abimées. En conséquence, l’ovocyte ne peut pas descendre par les trompes de Fallope pour être fécondé par le spermatozoïde.

Découvrez comment nous traitons les femmes souffrant d’infertilité tubaire

L’infertilité masculine

De nombreuses causes peuvent expliquer l’infertilité masculine. Elle découle d’une baisse de la quantité et/ou de la qualité des spermatozoïdes, et peut-être traitée grâce à une injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI) ou grâce à un don de sperme.

Hyperthyroïdie et fertilité

On néglige souvent le rôle joué par la thyroïde lorsqu’on met en place un traitement de fertilité, à moins que les résultats ne soient particulièrement anormaux. Pourtant, certains cliniciens appellent à une bien meilleure prise en compte de son impact. Les données indiquent en effet que les hormones thyroïdiennes occupent une fonction prépondérante dans la fertilité et la grossesse.

En savoir plus sur l'hyperthyroïdie et la fertilité

Azoospermie et stérilité masculine générale

La stérilité masculine représente 50% de la totalité des problèmes de fertilité, pourtant elle est souvent négligée dans les discussions sur les traitements de fertilité tels que la FIV.

en savoir plus sur Azoospermie et stérilité masculine générale