Les femmes qui ont dépassé l’âge de 35 ans et qui n’ont pas encore eu d’enfant se sentent souvent pressées par le temps pour avoir des enfants et sont très préoccupées par leur fertilité. Cependant, il est important de comprendre que la fertilité ne diminue pas brusquement. Il s’agit d’une transition qui se fait en douceur.

Il n’y a pas d’âge magique après lequel il est soudainement impossible de concevoir. Ce n’est pas ainsi que la biologie fonctionne.

Les statistiques montrent que, lorsque la femme a entre 35 et 39 ans, 82 % des couples parviendront à concevoir un enfant dans un délai d’un an d’essais et 90 % après deux ans. Ces chiffres ne diffèrent pas de ceux des femmes âgées de 19 à 26 ans, 92 % concevant un enfant dans un délai un an et 98 % dans un délai de deux ans.

EXAMEN INDIVIDUEL DE LA FERTILITÉ FÉMININE

En d’autres termes, la fertilité est généralement bonne. Le plus important est de procéder à un examen individuel de la fertilité de la femme et de la conseiller en fonction de sa situation.
Bien que le risque d’hypertension artérielle et de naissance prématurée augmente avec l’âge, la grande majorité des grossesses, même chez les femmes de plus de 40 ans, ne présentent aucune complication.

La plupart des femmes enceintes présentent quelques problèmes de grossesse, surtout à l’approche du terme. Le corps et l’esprit réagissent aux changements de conditions, et la grossesse peut être perçue comme une source de stress, d’autant plus grande que vous êtes plus âgée, tout simplement parce que votre corps est plus usé.

Mais si vous avez une hygiène de vie saine, que vous restez en bonne santé, mangez sainement, dormez bien et prenez bien soin de vous, une grossesse peut se dérouler sans encombre, que vous ayez 25 ou 40 ans.

Au Danemark, l’âge moyen de la première grossesse est de 29 ans, et ce depuis plusieurs années.

Comment démarrer

Contactez nous svp. au: +45 33 33 71 01 ou par e-mail : info@vitanova.dk